Fabio Pinca est KO-ed à Glory 47

Je parie que la plupart des gens ne l’ont pas vu venir. L’actuel champion poids lourd du Rajadamnern Stadium, Fabio Pinca, s’est fait servir un KO par Anvar “l’Ouzbek” Boynazarov à Glory 47 : Lyon samedi dernier. Le Franco-Italien Pinca a connu une série de 8 victoires depuis l’année dernière, notamment contre Andrei Kulebin, Liam Harrison et Manaowan Sitsongpeenong, où il a remporté le prestigieux titre du Rajadamnern. Avec un avantage à domicile, Pinca a été le favori pour remporter le tournoi des prétendants à la plume au Palais des Sports de Gerland à Lyon, en France. L’adversaire de Pinca, Boynazarov, n’est bien sûr pas un “walkover”, lui-même champion du monde WMF Muay Thai avec un record de 7-1 à Lumpinee. Comme d’habitude, il avait travaillé avec les gens de Tiger Muay Thai pour préparer ce combat et cela a encore porté ses fruits. Les deux combattants ont commencé fort, en donnant des coups de poing rapides et furieux servis avec des coups de pied bas. On aurait même pu croire que Pinca avait fait plus de coups francs au premier tour. Pinca a continué à dominer au deuxième round, envoyant même Boynazarov à la toile avec un puissant teep. Cependant, tout cela sera rendu inutile lorsque l’Ouzbékistan lancera un crochet du gauche au menton à 1 minute de la fin du deuxième round, envoyant Pinca s’endormir d’un seul coup. Bien que Boynazarov ait atteint la finale du tournoi, il a été battu par un autre héros local, Abdellah Ezbiri, après trois tours, par une décision unanime. Fabio Pinca relève un autre défi de taille cette année lorsqu’il affronte Buakaw Banchamek lors du All-Star Fight 3 le 10 décembre, toujours en France.

Je parie que la plupart des gens n’ont pas vu ça venir. L’actuel champion poids lourd du Rajadamnern Stadium, Fabio Pinca, s’est fait servir un KO par Anvar “l’Ouzbek” Boynazarov à Glory 47 : Lyon samedi dernier. Le Pinca franco-italien a connu une série de 8 victoires depuis l’année dernière, notamment contre Andrei Kulebin, Liam Harrison et Manaowan Sitsongpeenong, où il a remporté le prestigieux titre du Rajadamnern. Avec un avantage à domicile, Pinca a été le favori pour remporter le tournoi des prétendants à la plume au Palais des Sports de Gerland à Lyon, en France. L’adversaire de Pinca, Boynazarov, n’est bien sûr pas un walkover, lui-même champion du monde de WMF Muay Thai avec un record de 7-1 à Lumpinee. Comme d’habitude, il avait travaillé avec les gens de Tiger Muay Thai en préparation de ce combat et cela a encore porté ses fruits. Les deux combattants ont commencé fort, avec des coups de poing rapides et furieux servis avec des coups de pied bas. On aurait même pu croire que Pinca avait inscrit plus de buts nets au premier tour. Pinca a continué à dominer au deuxième tour, envoyant même Boynazarov sur la toile avec un puissant teep. Cependant, tout cela sera rendu futile lorsque l’Ouzbékistan délivrera un crochet du gauche au menton à 1 min à gauche à la fin du deuxième round, envoyant Pinca dormir d’un seul coup. Bien que Boynazarov ait atteint la finale du tournoi, il a été battu par un autre héros local, Abdellah Ezbiri, après trois tours, par une décision unanime. Fabio Pinca relève un autre défi de taille cette année lorsqu’il affrontera Buakaw Banchamek au All-Star Fight 3 le 10 décembre, toujours en France.

Source : Muaythaicitizen.com

Vous aimerez aussi...

Donec justo efficitur. consectetur massa Praesent