Muay Thai Fight Night Marathon 30 Septembre Faits marquants

Les fans de Muay Thai à travers le monde ont eu droit à 3 événements de haut niveau hier soir qui ont mis en vedette plusieurs des combattants les plus connus de ce sport. 24 combats à l’adrénaline en une seule nuit, plus qu’assez pour mettre les fans de Muay Thai en boule. All-Star Fight 2 a démarré la soirée de triple traitement avec un excellent départ, alors que les combattants thaïlandais se sont mesurés à des adversaires du monde entier. Sans surprise, Buakaw ajoute une autre victoire dans son match d’épreuve principale contre Sergei Kuliaba. Sergei a en effet réalisé une performance assez impressionnante pour tenir les 3 manches mais nettement insuffisante face à l’expérience de Buakaw. La jeune star la plus titrée de YOKKAO, Manachai, a terminé son combat par une rafale de coudes droits qui a laissé l’adversaire laotien Noukhith Latsaphao frapper la toile une minute après le troisième tour. Juste après le spectacle, il a été annoncé sur la page Facebook du All-Star Fight que le prochain All-Star Fight se tiendra dans la capitale française, Paris, le 10 décembre. Ce n’était pas inattendu, car il était prévu que l’événement devienne mondial. En tant que leader de la promotion, Buakaw est certain d’être la tête d’affiche des débuts internationaux du spectacle. Pakorn et Manachai, qui ont livré d’excellents combats dans les deux épreuves de combat des étoiles jusqu’à présent, seront probablement invités eux aussi. Surveillez les mois qui précèdent l’événement pour obtenir plus d’information. Au Fujian, en Chine, les demi-finales du tournoi Top King 70 kg se sont déroulées en grande pompe. Yodwicha a déchiré son adversaire russe Saifullakh Khambakhadov avec ses genoux caractéristiques et un coude tranchant qui a coupé au-dessus de l’œil droit de ce dernier. L’arbitre a signalé un bref temps mort pour faire vérifier la coupure mais a reçu le feu vert pour continuer le combat qui n’a pas duré longtemps. Yodwicha a mis fin au combat presque aussi instantanément que la reprise du combat avec un crochet du gauche puissant qui a fait tomber Saifullakh et même s’il a rebondi sur ses pieds, il était trop visiblement secoué pour continuer après un 8-temps. Une victoire par KO au premier tour pour le grand favori Yodwicha qui laisse une traînée de sang sur son chemin vers le titre de champion une fois de plus. Pendant ce temps, au Thai Fight Barcelona, est-il surprenant que Saenchai ait encore une fois obtenu une victoire facile contre son adversaire Juan Salmeron ? Pas de combat de Kard Cheuk pour Saenchai cette fois, juste de bons vieux gants rembourrés. Le rythme s’est accéléré au premier tour, mais est demeuré inchangé pour le reste des 3 tours. Un combat plutôt discret dans l’ensemble. Juan a été jeté à terre un bon nombre de fois et même avec un certain nombre de bons coups de poing qui se rattachaient au visage ciselé de Saenchai, le combat est typique des combats de la légende ces dernières années contre la plupart des étrangers. Même si Saenchai n’est plus dans la fleur de l’âge, ses combats dans le cadre du Thai Fight ont été peu brillants, à quelques exceptions près, comme son combat contre Chad Collins. On ne peut pas nier que sa capacité est une légende du sport, mais il serait plus approprié pour lui d’être jumelé à quelqu’un de plus haut niveau. Dans l’ensemble, ce fut une nuit de grande action Muay Thai qu’aucun fan de combat qui se respecte ne manquerait. N’oubliez pas de revenir souvent pour connaître les dernières nouvelles du Muay Thai ou de vous inscrire à ma newsletter : restez au courant.

Source : Muaythaicitizen.com

Vous aimerez aussi...

libero elit. ut ut diam vel, nec