Retour de All-Star Fight le 30 septembre

Après un événement inaugural réussi il y a un mois, le 20 août, All-Star Fight : Elite Fighter doit revenir le 30 août pour le deuxième versement. Si vous avez suivi la scène des combats en Thaïlande, vous auriez déjà entendu parler de All-Star Fight. Pour les non initiés et les non avertis, All-Star Fight est un nouvel événement de Muay Thai basé à Bangkok. Le grand nom de la promotion n’est autre que le combattant thaïlandais le plus reconnu dans le monde, Buakaw Banchamek. Buakaw est nommé comme promoteur du spectacle, bien que ce soit en réalité juste utiliser son nom pour des raisons de publicité. Le travail de promotion et de matchmaking est effectué par Sasan Ghosairi, qui a joué un rôle clé dans la carrière de Buakaw ces deux dernières années. Ce n’est pas la première fois que le nom de Buakaw est lié à un spectacle de Muay Thai. Il y a eu l’émission “Buakaw Presents Super Muay Thai” qui a débuté fin 2015 comme un événement télévisé de Muay Thai et All-Star Fight a été évoqué pour en être la suite. Le spectacle est organisé en partenariat avec la promotion des combattants chinois, Kunlun Fight, où Buakaw a combattu le plus activement ces dernières années. Outre le Kunlun Fight (昆仑决)), l’événement a également obtenu le soutien de plusieurs grands noms en tant que sponsors, notamment l’Office du tourisme thaïlandais et la bière Singha. L’événement a lieu au Workpoint Entertainment Studio à Bangkok et est télévisé en direct en Thaïlande. L’équipe de promotion a de grands projets pour l’événement et cherche même à l’amener sur la scène internationale (Europe) cette année. Les combats All-Star Fight sont typiques des événements de Muay Thai conçus pour le public moderne/TV avec des rounds de 3 x 3 minutes, alors que les règles traditionnelles du stade prévoient des rounds de 5 x 3 minutes. Pas de remplissage – des 1 et des 5 comme dans les stades. Avec les matchs à 3 rounds, l’action est cohérente dès le début et les KO plus fréquents, ce qui les rend plus divertissants pour les spectateurs. En fait, incluant la victoire de Buakaw au round 1, il y a eu 4 victoires par KO et une autre par TKO dans le combat des étoiles ! Regardez le combat ci-dessous. Même s’il se termine dans les 161 secondes qui suivent le combat, il vaut la peine de surveiller l’entrée en scène spectaculaire de Buakaw. Avec Buakaw à égalité avec le spectacle, le All-Star Fight 1 a mis en vedette une majorité de combattants du gymnase Banchamek sur la carte de combat. Parmi les autres combattants importants, on compte Pakorn et Manachai de la YOKKAO Fight Team. La carte de combat a été établie de manière à opposer les combattants thaïlandais aux adversaires “farang” et il est probable qu’ils conservent cette formule pour les shows suivants. Jusqu’à présent, Buakaw, Manachai et Pakorn ont tous été confirmés pour All-Star Fight 2 ce 30 septembre. Buakaw doit affronter Sergei Kuliaba d’Ukraine. Sergei a combattu Jomthong Chuwattana au Super Muay Thai en 2015. Malgré une défaite, Sergei a réussi à couper Jomthong au-dessus de son œil gauche, ce qui n’est pas vraiment une promenade de santé pour Buakaw. Carte de combat complet pour le combat des étoiles 2 : Buakaw Banchamek vs Sergei Kuliaba Seabmean Siepmurn Sit. Chefboonthum contre Andrei Kulebin Buakiew Por. Pongsawang vs Sasha Moisa Pakorn PK Saenchai Muay Thai Gym vs Igor Liubchenko Petmongkon Banchamek vs Yohann Drai Ngao Prorjun Por. Kitpanna Gym vs. Sairung Sor Chaicharoen Manachai Yokkao Saenchai Gym vs. Noukhith Latsaphao Saemapetch Fairtex vs. Maycon Oller

 

Source : Muaythaicitizen.com

 

Vous aimerez aussi...

ut libero felis nec Phasellus risus mattis tempus facilisis