Superbon Banchamek : Le chemin du rachat

La nouvelle saison de Kunlun Fight a débuté il y a trois mois, mais les souvenirs de la finale du Clash of Titans 2017 restent très vivaces pour d’innombrables fans. Le tournoi KLF World Max 70kg s’est terminé sur une note culminante lorsque Marat Grigorian a battu tous les pronostics pour s’emparer de l’or avec un KO de 25 secondes de l’ancien champion, Superbon Banchamek. Dans ce qui était prévu pour aller au bout, ce moment où le visage de Superbon a touché la toile reste l’un des plus grands chocs de l’histoire de la KLF et du sport de kickboxing. Une scène qui est gravée dans l’esprit des fans de combat du monde entier.

Souce : Combat de Kunlun

La superstar du kickboxing thaïlandais a été durement touchée, à plus d’un titre, par cette défaite. Le 1er juin à Macao, KLF 75 marquera le retour de Superbon sur le ring depuis sa défaite face à Marat. Le match à venir revêt une signification bien plus importante pour le boxeur thaïlandais, car il s’agit d’un combat de rédemption. L’ascension fulgurante de Superbon au cours du tournoi de 2016 a entraîné une chute vertigineuse dont il a été difficile de se relever. Alors que Buakaw continue d’accumuler les combats sur la scène mondiale, l’apprenti a choisi de rester en dehors des feux de la rampe et de s’éloigner du cercle carré. Le compte-rendu de Superbon sur les médias sociaux est entrecoupé d’images de son temps libre, prenant peut-être le temps de réfléchir à la quête de titre déjouée. Il est facile de se remémorer l’échec de sa campagne en tournoi, mais il est vraiment injuste de ne pas tenir compte du bilan quasi parfait de Superbon au cours des deux dernières années. De 2016 à 2017, il a accumulé 14 victoires consécutives sur son dossier professionnel. Durant cette période, Superbon a continué à représenter la Thaïlande aux jeux mondiaux amateurs de l’IFMA où il a remporté 3 médailles d’or. En février de cette année, il a reçu le prix du meilleur boxeur amateur thaïlandais pour sa performance exceptionnelle.2016 a été une année remarquable lorsque Superbon a rebondi après la défaite précédente contre son vieil ennemi Sitthichai Sitsongpeenong et a commencé son ascension vers le sommet de la gloire. Il a battu Sitthichai en cours de route pour venger la défaite avant d’éliminer un autre compatriote, Jomthong Chuwattana en finale pour décrocher la ceinture du KLF World Max Tournament.

Source : Combat de Kunlun

Après avoir remporté le titre, Superbon a acquis une réputation auprès des médias chinois pour ses réponses sans retenue. Dans une interview réalisée l’année dernière avant la finale, il s’est vanté : “Je me sens complètement à l’aise et je me détends en ce moment car je sais déjà que je vais gagner le tournoi” Comme nous le savons tous, les attentes ne correspondent pas toujours à la réalité, et certains critiques attribuent cette perte à une assurance téméraire et imprudente, comme l’ont montré ses interviews. Superbon a peut-être laissé sa confiance en lui s’envoler, mais il est aujourd’hui très humilié par les résultats dévastateurs de la finale. Parfois, plus vous tombez, plus vous vous relevez. Le retour de Superbon pourrait annoncer l’arrivée d’un concurrent encore plus puissant dans le monde du kickboxing. Le premier à se tenir sur le chemin de la rédemption de Superbon est un habitué de la KLF : le “Bullet” biélorusse, Andrei Kulebin. Andrei a collectionné de nombreuses médailles et ceintures au cours de sa carrière professionnelle et amateur. Il est considéré par beaucoup comme l’un des meilleurs chasseurs de livres en dehors de la Thaïlande et a affronté presque tous les meilleurs chiens de ce sport. On peut dire sans risque de se tromper que ce ne sera pas la promenade que l’on imaginait au retour de Superbon, qui a été repéré ces dernières semaines à Laverton, en banlieue de Melbourne, en Australie. Il s’entraînait au Muay Thai Gym local de 8 Blades Warrior avec son frère, Kongsak Muensang, derrière les pads. Peut-être que le temps passé dans un pays étranger et l’entraînement avec un membre de la famille peuvent aider à apaiser la tristesse, lui permettant de reprendre confiance.

Je suis toujours en train d’apprendre bro @superboy_8blade

Un message partagé par Superbon Banchamek (@superbon_banchamek) le

À moins d’un mois de KLF 75, Superbon est maintenant de retour au gymnase de Banchamek où il s’entraîne aux côtés de Buakaw et de ses conseils. Le camp a depuis été déplacé de Bangkok vers une zone rurale à Chiang Mai et l’emplacement isolé pourrait fournir l’environnement idéal pour les combattants de célébrités. 16 places pour le titre convoité de champion du monde de Kunlun Fight en 70kg se composera de 8 vainqueurs du tour de qualification et 8 candidats triés sur le volet. Parmi ces derniers, on retrouvera 4 combattants actuellement classés au niveau mondial ou vétérans du Kunlun Fight ainsi que 4 anciens champions du tournoi. Superbon est désormais assuré d’une place en huitième de finale en tant que champion du tournoi 2016. On peut établir des parallèles entre la course de Jomthong en 2017 et la quête actuelle de Superbon. Après avoir subi un KO brutal aux mains de Superbon en finale du World Max 2016, Jomthong a juré de se venger et de remporter le titre 2017. Il est difficile de prédire si le monde assistera à une répétition de l’histoire ou à un retour triomphal au sommet. Une chose est sûre : la route de Superbon Banchamek vers la rédemption commence à Macao et le monde sait qu’il a une déclaration à faire.


Marquez la date sur votre calendrier : Le 1er juin prochain, Kunlun Fight sera de retour à Macao pour un événement sans précédent. Kunlun Fight a mis les pieds dans l’ancienne colonie portugaise pour la dernière fois en 2014 avec KLF 11. Maintenant avec le soutien du sponsor principal, le Groupe Sun City, la promotion est prête à déclencher un événement de kickboxing aux proportions épiques pour les fans de combat locaux.KLF 75 sera dirigé par l’ancien champion du monde Max, Superbon Banchamek, lors de son retour sur le ring après une absence de 3 mois. L’événement garantit d’être un événement plein d’action, éclatant aux coutures avec 13 super combats sur la carte empilée. C’est un thriller, pas un remplissage avec une ligne internationale vantant les mérites du champion thaïlandais Lerdsila Chumpairtour, du célèbre boxeur Amnat Ruenroeng, et des meilleurs espoirs chinois comme Lin Qiangbang, Zhang Yang, Zhu Baotong et bien d’autres. Ne le ratez pas ! Note : Cet article est une reprise d’un morceau que j’ai écrit pour Kunlun Fight, publié à l’origine le 20 mars 2018. L’article original se trouve sur le site de KLF. Lien : http://en.kunlunjue.com/portal/news/detail/id/3667.html

 

Vous aimerez aussi...

diam amet, dapibus dolor venenatis, non vel, ante.